Chronologie

  • Mars 2021: Consultation publique sur le PC3

  • Février 2021: Dévoilement d’une illustration du projet

  • Janvier 2021: Poursuite du mémoire SOS Boisés de la Pinède et création du site web.

  • Décembre 2020: Intervention au conseil municipal du 15 décembre pour fermer l’année 2020, pour remercier le conseil, et pour pousser les négociations.

    Création d’un comité financement au sein de notre équipe, et d’une étude de faisabilité.

  • Novembre 2020: Demande à la ville pour sécuriser les lots concernés d’ici à ce qu’une décision soit prise par les élus.

  • Novembre 2020: Lancement d’une capsule-vidéo sur notre page Facebook qui obtient plus de 27000 vues, 850 partages, 350 <<j’aime>>, et 150 commentaires.

  • Octobre 2020: Fermeture de la levée de fonds après avoir atteint notre objectif de $ 5000. Réédition de comptes sur Facebook.

  • Octobre 2020: Présentation du projet au gouvernement Fédéral et au gouvernement Provincial.

  • Octobre 2020: Afin de démontrer leur support pour le projet et d’aider la campagne de financement, 20 familles viennent de faire photographier dans le boisé.

  • Septembre 2020: Majoration du fascicule des pistes financières à 40 programmes dont 22 en adéquation avec le projet.

    Christine Normandin, députée fédérale du Bloc québécois de la circonscription de Saint-Jean, accompagnée de M. Hugo Vachon, attaché politique, sont venus visiter les derniers boisés de l’Île Sainte-Thérèse

  • Août 2020: Conférence de presse.
    115 citoyens et de multiples médias se sont joignent à l’équipe de SOS Boisés pour une corvée de nettoyage dans les boisés de l’Île Sainte-Thérèse.

  • Juillet 2020: Lancement de la campagne de financement et de la première vidéo de sensibilisation.

  • Juillet 2020: Lancement d’une campagne d’engagement sur les réseaux sociaux et en presonne avec la distribution de feuillets.

  • Juin 2020: Lancement de la campagne de support des citoyens pour afficher des pancartes.

  • Avril 2020: Nous obtenons une lettre de la députée fédérale relativement à des pistes financières, mais à budgets fermés.

  • Mars 2020: Début de la crise sanitaire. L’équipe prends quelques semaines pour se stabiliser, et passer du temps en famille.

  • Février 2020: Refus des élus de nous recevoir en plénière pour présenter le projet.

    Soumission écrite de stratégies et tactiques pour négocier à la baisse le coût des lots auprès du propriétaire.

  • Janvier 2020:

    Rencontre avec Christine Normandin, Dave Turcotte et Hugo Vachon (Fédéral)

    Présentation de 24 pistes financières à Luc Castonguay.

    Échanges entre Maryline Charbonneau et le bureau de Louis Lemieux.

  • Décembre 2019: Coupes d’arbres sur certains des 12 lots de la Pinède, malgré le plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA).

  • Novembre 2019: Sollicitation de partenaires potentiels. Nous avons fait 68 appels, et avons reçu beaucoup d’intérêt au sein des ONGE’s, des organisations qui font la promotion du tourisme, et au sein de Parcs Canada.

  • Octobre 2019: Consultation publique avec des élus au Pavillon Gérard-Morin. Sont présents : Alain Laplante, Maryline Charbonneau, Justin Bessette, Mélanie Dufresne, François Auger, Yvan Berthelot, Luc Castonguay et Francine Van Winden, ainsi que 90 citoyens qui signent un formulaire demandant de conserver la pinède.

  • Été 2019: Le commité fait circuler une pétition qui obtient près de 4000 signatures.

  • Juin 2019: Résolution pour un avis de réserve: 4 lots de la Pinède (déposé le 2 octobre 2019) qui reste valide pour deux ans.

  • Mai 2019: Seconde consultation publique relativement au plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) dans les lots de la Pinède.

  • Novembre 2018: Consultation publique relativement à l’ajout d’un PIIA dans les lots de la Pinède

  • Mai 2007: Mobilisation citoyenne sur l’Île, menée entre autres par Maxime Tremblay, Jacinthe Gauvin, Jocelyne Tougas, Brigitte Létourneau, Gaétan Dubois.

    Pétition avec 650 signataires

    Les députés de l’époque appuient la conservation, Berthelot salue l’appuis des députés les invitant à accompagner leur appui par un support financier vu les coûts d’acquisition.